02 54 97 78 60

1 Quai Soubeyran, 41130 Selles-sur-Cher

contact@pvcr41.fr

Syndicat Mixte du Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais

1 Quai Soubeyran, 41130 Selles-sur-Cher - 02 54 97 78 60

Du lundi au jeudi : 9h00-12h00 - 14h00-17h30

Le vendredi sur rendez-vous

Nos Dispositifs

Nos dispositifs d'Aide

Sur la base du projet de territoire et des réflexions menées, le Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais soutient financièrement la réalisation de projets, publics, professionnels privés et associatifs, présentant un intérêt pour le développement du Territoire.

 

Le Pays porte plusieurs outils de contractualisation financière avec la Région, l’État, l’Europe.

 
-    Le CRST (détail) 
-    Le programme LEADER
-    Le COT/EnR
-    Le PAT

 

2023, année charnière pour notre Pays tant au niveau du CRST que pour le programme LEADER.  
S’agissant du CRST, celui-ci prend fin dans son actuelle mouture en octobre 2023, alors que la prochaine version est déjà en gestation, dans un travail partenarial étroit avec les services de la Région et les Communautés de Communes.


Concernant LEADER, le Pays a été retenu pour la prochaine programmation 2023-2027 et va pouvoir bénéficier d’une enveloppe FEADER ajusté par la Région à hauteur de 905 000 €. Il reste à finaliser le conventionnement afin d’aboutir à une phase opérationnelle du programme pour septembre 2023.


Durant ce 1er trimestre 2023, le projet alimentaire de territoire (PAT) a pris une nouvelle dimension. Les toutes premières actions opérationnelles ont été engagées. Cela se traduit par une sensibilisation des cantines scolaire pilotes à l’introduction de produits locaux dans les menus (en lien avec le respect de la loi Egalim) et par une sensibilisation auprès des publics agricoles pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre (GES) directs et indirects sur le territoire. 


L’objectif est la division par 2 d’ici 2050 de ces dits GES. C’est le dispositif CLIMAGRI, en partenariat avec la chambre d’agriculture de Loir-et-Cher, qui permettra de définir précisément les objectifs et les actions à mener.


Pour le PAT, il est évident qu’il est nécessaire de mesurer l’ensemble des problématiques relatives à l’alimentation sur le territoire. C’est pourquoi les résultats de deux enquêtes seront prochainement dévoilés par l’Observatoire de l’Économie des Territoires de Loir-et-Cher, l’une relative à la structuration des outils de transformation alimentaire et l’autre plutôt orientée sur la mise en place d’un observatoire de la restauration collective, le tout à l’échelle du Pays.


Depuis janvier 2023, j’ai rappelé à plusieurs reprises qu’il restait une enveloppe de 270 000 € à engager d’ici la fin du CRST pour les projets d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments publics. Aussi, cela s’est traduit par une mobilisation importante du chargé de mission CEP (Conseil en Energie Partagé) auprès des communes afin d’élaborer les dossiers de demandes d’aides dans ce cadre.


 De plus, les projets relevant du CRST au titre du volet ENERGETIS peuvent pour certains d’entre eux aboutir à un soutien supplémentaire dans le cadre du Contrat d’Objectif Territorial Energie renouvelable (réseau de chaleur en mode bois Energie, géothermie, solaire thermique, chaleur fatale…). Le 21 avril prochain, le Pays réunira sa commission Energie. Ce sera l’occasion de dresser les premiers bilans sur le COT et sur les dossiers accompagnés.


11 septembre 2014- 11 septembre 2024, 10 ans de labellisation Pays d’Art et d’Histoire (PAH). Il est donc nécessaire en cette année 2023 de préparer un bilan des actions portées et réalisées dans le cadre du PAH afin de nous positionner sur un éventuel renouvellement de cette labellisation. Une enquête va être diffusée prochainement dans toutes les communes par la cheffe de projet PAH afin de mesurer l’impact des projets qui ont été soutenus au cours de ces 10 années. C’est en juin 2023 que les élus trancheront.